Lorsque vous naviguez au gré du courant sur les eaux vertes de l’ Argens , vous profitez de ce temps calme, du paysage verdoyant , du chant des oiseaux dans les arbres majestueux….. Et c’st bien, et c’est ce que nous souhaitons !

Mais avant de vous laisser profiter du fleuve, avant de vous laisser pagayer sereinement, nous avons  assuré votre sécurité. En effet après l’hiver, après les crues, la rivière est encombrée d’embâcles, d’arbres en travers, de détritus divers  et elle peut être dangereuse, pour qui n’a pas l’habitude de déchiffrer les courants et les remous…

Alors, équipé d’une tronçonneuse, le kayakiste averti  doit intervenir. Ce peut être dangereux pour lui également , c’est pourquoi ils vont à deux , bien prudents et attentifs, afin de  rendre navigable et agréable le fleuve.

S’ ils n’interviennent pas, ce sont les portages garantis et les canoës sont lourds , ce n’est pas drôle.

Tillman et Jean-Claude ont passé plus de deux journées à dégager le fleuve sur les parcours proposés par Natur’Evasion !