2è Edition de Natur’Occasion, dans un contexte de pénurie de vélos neufs, alors venez et profitez des occasions ! Vous pourrez vendre et acheter kayaks, canoës et  surtout des vélos d’occasion les 2 et 3 octobre prochains à Saint Antonin du Var.

A qui s’adresse Natur’Occasion ? A tous les particuliers qui souhaitent vendre ou acheter du matériel sportif en bon état :  tels que vélos, canoës ou kayaks.

Cet événement permettra à chacun de renouveler son matériel, d’acheter et de tester sur place de nouveaux équipements à des prix modiques. Tous les types de vélos seront présents : Vélos de route, VTC et vélo de ville, VTT semi-rigides , Vélos à assistance électrique,  Vélos enfants toutes tailles, Vélos à petit prix (80 à 200 €) et souvent quelques remorques enfants ou tandems. Mais aussi des canoës et des kayaks : canoës rivière biplaces et monoplaces ainsi que des kayaks de mer.

Pour venir tester et acheter aucune formalité préalable et l’entrée est gratuite par contre pour vendre il faut s’inscrire via un formulaire à remplir. Si vous ne vendez pas aucun frais, si vous vendez Natur’Evasion perçevra 10% sur le prix du matériel vendu.

Participer à Natur’Occasion c’est agir concrètement pour l’environnement avec des objectifs citoyens tels que : le recyclage du matériel sportif et par conséquent la réduction des déchets, c’est participer au changement des modes de consommation actuels, et donner l’occasion de s’équiper en matériel de seconde main pour favoriser le sport pour tous  puis c’est sensibiliser aux enjeux environnementaux par l’adoption d’une consommation plus responsable en allongeant la durée de vie des produits.

En dehors de ces actions vertueuses, retour sur une réalité économique;  il faut savoir qu’il y a une réelle pénurie de vélos dans le monde ci-après un extrait d’un article paru le 13/09 dans le journal 20 minutes

« La demande mondiale pour ce mode de déplacement ne cesse de croître, les tensions sur l’approvisionnement provoquées par la crise du Covid-19 ont conduit à une raréfaction des cycles à vendre. Avant d’enfourcher un modèle tout neuf, il faut donc se montrer patient. « Pour certains vélos, le délai sera seulement d’un mois, mais pour d’autres, on n’a pas même pas de date précise de livraison » explique Florent Gibert, directeur du site « Marché du vélo.com », spécialisé dans le vélo électrique.

Pour comprendre ce phénomène de pénurie, il faut remonter la chaîne de production. Les engins sont souvent assemblés en Europe, mais les pièces restent majoritairement produites en Asie. Chaque pays ou fabricant est donc dépendant de cette région du monde, où les usines spécialisées tournent à plein régime… sans parvenir à produire assez pour répondre à la forte demande. Et sans dérailleur – dont le marché mondial est contrôlé par deux entreprises (Shimano et Sram) – ou sans frein, impossible de finir le montage et de vendre le cycle.

« Un vélo est constitué d’une centaine de composants, venant des quatre coins du monde (…) Aujourd’hui, nous avons une très faible visibilité sur ce qui va être livré, et quand, à nos assembleurs » rappelait cet été Gauthier Buffat, responsable de la chaîne d’approvisionnement vélo de Décathlon.

A cette incertitude sur les délais de production s’ajoute la problématique du transport. Car le vélo n’est pas le seul secteur en forte croissance depuis quelques mois. D’autres industries dépendantes des usines asiatiques (jouets, ordinateurs…) sont aussi en phase de reprise et veulent être livrées au plus vite.

Le problème, comme l’explique le spécialiste de l’économie maritime Stavros Karamperidis dans un article de The Conversation, c’est que les ports chinois, où sont chargés les produits « fonctionnent aujourd’hui à capacité réduite en raison des restrictions sanitaires. De Shanghai à Hongkong en passant par Xiamen, les navires se placent dans de longues files d’attente pour décharger ». Trouver un conteneur pour expédier sa marchandise devient donc de plus en plus difficile. « Le coût du transport d’un conteneur de 40 pieds (environ 12 mètres) de la Chine vers l’Europe s’élève actuellement à environ 14.000 dollars (environ 12.000 euros), soit dix fois plus qu’en temps normal », relève Stavros Karamperidis.

Production trop faible, difficulté de livraison : il n’en fallait pas plus pour provoquer cette pénurie de vélos et de pièces détachées. Une situation qui pénalise fortement les commerces indépendants. « Forcément, quand vous avez besoin de quelques pièces, et qu’en face vous avez une grosse enseigne qui en commande 2.000, vous passez après » explique Khaled Boulegroun. Gérant d’un magasin à Dijon depuis treize ans, il a dû se résoudre à fermer définitivement il y a quelques jours. « Dès l’année dernière, on a constaté que les délais de livraison grandissaient. Sur certaines pièces, il fallait atteindre six à neuf mois avant d’être livré ». Impossible de continuer dans ces conditions. »

Ne ratez pas Natur’Occasion

Inscriptions avant le 01/10/2021 – Dépôt : vendredi 01 octobre de 10H30 à 18H00

Vente : samedi 02 octobre de 10H30 à  17H00  ET dimanche 03 octobre de 10h30 à 17H00

Récupération des matériels invendus :  dimanche 03 octobre de 17H à 18H

Le coût du dépôt est GRATUIT ! Commission sur vente : 10% du prix de vente

Matériel accepté : vélos complets et accessoires (tous types) en état de fonctionnement.

Renseignements et inscriptions : contact@naturevasion.com

  • 06 45 55 36 95 ou 06 82 57 17 34
St Antonin du Var

Réservations en ligne = avantages financiers, profitez-en !

Tarifs avantageux sur les

PADDLES

Tarifs avantageux sur les

CANOËS DE RIVIERE

Tarifs avantageux sur les

KAYAKS DE MER

Tarifs avantageux sur les

VÉLOS

Réservez en ligne en toute sérénité et bénéficiez d’un tarif préférentiel incluant les frais de gestion.